img

UN DOMAINE. UNE DYNASTIE.

Fonfrège tient son nom d’un domaine historique dans le sud de la France, près de Montpellier.

Pendant plus de deux cents ans, il a été la demeure ancestrale de générations: des Castelnau, Imer, de France, Westphal, Bazille, et Leenhardt.

Les Leenhardt sont devenus l’une des lignées les plus connues de la haute bourgeoisie protestante :
une famille d’artistes, d’intellectuels, d’industriels et d’explorateurs.

img
img
img
img
img


L e d e r n i e r p r i v i l è g e d e n o t r e c l a s s e e s t

de pouvoir connaître le petit peuple sans perdre les

droits que nous confèrent notre statut.


img
- M a r i e A m é l i e d e F r a n c e - M a n d o u l
img
img
img

Un mariage entre les deux familles fonde la Maison de Vin Bazille & Leenhardt. Pendant deux siècles, le domaine est un centre local de production viticole.

img

1805

img
img
img

1810

img

L’ENTREPRENEUR EN TEXTILE

Pierre Nicholas Leenhardt (1786 – 1870)

Le domaine est le cadre d’une nouvelle initiative commerciale lorsque Pierre Nicolas Leenhardt ouvre un moulin textile au bord du Lez qui traverse la propriété. Son père, André Chrétien Leenhardt (1744-1813), était directeur commercial de la fameuse usine textile de Wesserling en Alsace.

L’AUBE D’UN
EMPIRE TEXTILE FAMILIAL

img

LE MOULIN
DE SAURET

Le moulin était la première des plusieurs entreprises de production textile gérées par les familles Leenhardt.

img

1820

img
img
img

1847

L’INDUSTRIEL DU TEXTILE

Victor Henri Leenhardt (1822 – 1871)

Après avoir épousé Sophie Imer (1823–1902), Henri décide de reprendre l’entreprise familiale de son père, Pierre Nicholas, et rejoint l’entreprise textile à Marseille, qui devient alors Imer Frères et Leenhardt.

LE NOM LEENHARDT DEVIENT SYNOMYME DE CRÉATION ET D’INNOVATIONS TEXTILES

img
img
img
img

1865

img img
img
img

L’art est une création en soi,
pas à une fin d’amusement, de transfiguration, ni de jeu. C’est notre recherche de nous-mêmes qui nous guide le long de notre voyage éternel et sans fin que nous devons tous entreprendre. img

Frédéric Bazille

LE PRODIGE

Frédéric Bazille (1841 – 1870)

Frédéric Bazille est le plus célèbre de tous les artistes de la famille, mais il n’a guère eu de temps pour mériter ses lauriers avant d’être tué tragiquement à la guerre à l’âge de 29 ans.

Pendant sa relativement brève carrière, il devient l’un des chefs de file des impressionnistes parisiens. Au 9 rue de la Condamine (1870), on peut voir Frédéric Bazille dans son studio avec ses amis Pierre-Auguste Renoir, Émile Zola, Edouard Manet et Claude Monet.

img

1871

img
img

Collection Gartner

img

UN CHÂTEAU EMBLÉMATIQUE VOIT LE JOUR

Henri Leenhardt construit Fontfroide-le-Haut, le château massif de style néogothique qui sera, pendant des générations, le centre social de l’élite languedocienne.

img

1875

img

LE SCIENTIFIQUE
Franz Leenhardt (1846–1922)

Le scientifique et théologien Franz Leenhardt a consacré la plus grande partie de sa vie à combler le fossé entre la théologie et la science. Il réalise des recherches approfondies sur la vie préhistorique en Méditerranée, et retrace notamment l’histoire paléontologique du fameux Mont Ventoux près de Montpellier.

img

Émile Littré, 1878

img

DIEU ET LA SCIENCE

Dans les années 1870, il remet en question la théorie sur l’évolution de Charles Darwin qui a atteint la France et causé beaucoup de remous.

LE VÉLOCIPÈDE

Franz Leenhardt construit l’une des premières bicyclettes françaises (appelée, à l’époque, vélocipède) sur laquelle il roule partout dans Montpellier, sa longue cape noire flottant au vent derrière lui.

img img img
img
img
img

L’ARTISTE
Max Leenhardt (1853 – 1941)

Michel "Max" Leenhardt n’est pas aussi célèbre et apprécié que son cousin, Frédéric Bazille, mais il a influencé des générations d’impressionnistes et de modernistes qui l’ont suivi. Son style de peinture en plein air l’a entraîné vers des œuvres profondément religieuses reflétant sa recherche de Dieu après le décès tragique de sa femme.

img

LE TRAIN BLEU

À Paris, Max fait partie de la douzaine d’artistes invités à peindre des fresques spectaculaires pour le restaurant le Train bleu dans la Gare de Lyon. Le restaurant est maintenant classé monument historique.

© Le Train Bleu/Groupe SSP

1890

img
img

1898, Collection Fonfrège

Musée Fabre

Max a également produit des œuvres commerciales comme ce poster pour l’apéritif Byrrh, qui était fabriqué dans la région.

img

1900

img

L ’ ARCHITECTE
Edmond Leenhardt (1870 – 1950)

Deux ans après avoir obtenu son diplôme de l’École des Beaux Arts à Paris, le jeune Edmond Leenhardt est commissionné pour dessiner la façade du nouveau Petit Palais.

img
img

1902

img

Collection privée

img
img

© http://www.amiscorbin.com

img

L’ANTHROPOLOGUE
Maurice Leenhardt (1878 – 1954)

L’anthropologue Maurice Leenhardt est le pionnier de l’ethnographie interactive à une époque où la plupart des chercheurs n’avaient aucun contact avec leurs sujets.

En 1902, il navigue vers l’Océanie pour étudier l’art et la culture de la tribu kanake. Cette tribu des îles mal connue et fort redoutée (car cannibale) est menacée d’extinction. Maurice Leenhardt consacre le reste de sa vie à la sauver.

img
img

1945

LES RAVAGES DE LA GUERRE

Les nazis occupent et détruisent

partiellement Fontfroide-le-Haut. La famille coopère pour

reconstruire le château.

img

Collection Gartner

img
img
img
img

1959

img

L’AUTEUR
Roger Leenhardt (1903 – 1985)

Auteur, acteur et réalisateur de documentaires Roger

Leenhardt voit l’avenir du cinéma et invente

l’expression La Nouvelle Vague. Avec Jean Cocteau

et Luc Besson, il est le père spirituel du nouveau

style de cinéma français et soutient des metteurs en scène comme François

Truffaut, Jean-Luc Godard et Jacques Demy. Ses

critiques de films inspirent André Bazin à

lancer la revue phare, Cahiers du cinéma, à

laquelle Roger Leenhardt contribue fréquemment.

Auteur, acteur et réalisateur de documentaires Roger Leenhardt voit l’avenir du cinéma et invente l’expression La Nouvelle Vague. Avec Jean Cocteau et Luc Besson, il est le père spirituel du nouveau style de cinéma français et soutient des metteurs en scène comme François Truffaut, Jean-Luc Godard et Jacques Demy. Ses critiques de films inspirent André Bazin à lancer la revue phare, Cahiers du cinéma, à laquelle Roger Leenhardt contribue fréquemment.

img
  • La

    Nouvelle

    Vague

  • img
  • img

    Société Nouvelle de Cinématographie (SNC)

  • img

    © Guardian News and Media Limited

  • img

    Collection Fonfrège

  • img
    img
    img
    img

    L’objectif des cinéastes est de présenter du matériel brut, une production et de donner l’impression qu’il n’y a aucune mise en scène.

    imgRoger Leenhardt
    img
    img
    img

    2013

    RETOUR D’UN HÉRITAGE

    Bertrand Pellegrin, descendant de sixième génération de la famille Leenhardt, se sent obligé de reprendre le flambeau du domaine de Fonfrège et, avec son partenaire Brian Valmonte, il lance une ligne de maroquinerie fine inspirée des personnages remarquables qui ont vécu dans le domaine. Ils fondent Fonfrège SAS.

    img img
    img

    2016

    img
    img

    UNE NOUVELLE MARQUE
    EST NÉE

    Fonfrege.com est lancé et le sac Westphal est le premier best-seller de la marque.

    Avec toute notre gratitude pour Monsieur Jean Gartner (1922–2014) qui, avec passion et
    précision, a fait les recherches généalogiques de cette famille remarquable.

    img